Emploi anormal des marques d'échange
de Delle et Ferney apposées à Paris sur les lettres
en port dû pour la Suisse entre 1828 et 1845


Les Conventions signées par la France avec les Cantons suisses, entre 1828 et 1832, en vue de réglementer leurs relations postales, prévoyaient un certain nombre de bureaux d'échange pour la sortie du territoire français.
Depuis Paris :
Ferney, pour les échange avec Genève ;
Pontarlier, pour les échanges avec Vaud, le Valais et Neuchâtel ;
Delle, pour les échanges avec Berne, Fribourg, Soleure et Unterwald ;
Belfort (sortie par Huningue), pour les échanges avec Bâle, Zurich et les douze autres cantons de la Confédération des XXII.

Des marques spécifiques furent créées pour ces bureaux, de façon à indiquer, sur les courriers en port dû, le montant de la taxe à payer par les destinataires suisses pour le trajet effectué en territoire français.
Ces marques portaient, dans un encadrement carré, l'abréviation du service et de la taxe en décimes :
- pour Delle : CD, correspondance par Delle, puis FR, France, suivi de la taxe ;
- pour Ferney : CF, correspondance par Ferney, puis LF, lettre française, suivi de la taxe ;
- pour Pontarlier : LF, lettre française, suivi de la taxe ;
- pour Huningue : LF (sans encadrement), lettre française, suivi de la taxe.

Il n'était pas prévu, à l'origine, de créer des marques spécifiques pour le bureau de Paris, celui-ci n'étant pas désigné comme bureau d'échange dans les Conventions. Il échangera cependant, dès le début, des dépêches directes et quotidiennes avec les bureaux d'échange des Cantons suisses.

La taxe à payer, pour le trajet français, dépendait de la distance en ligne droite entre le bureau de départ et le bureau de sortie français, selon le tarif de 1828. Pour une lettre de moins de 7,5 grammes, elle était de 7 décimes, à partir de Paris, dans les échanges effectués par Delle, Belfort et Pontarlier, et de 8 décimes par le bureau de Ferney. Pour les lettres en passe par Paris, elle augmentait d'autant plus que la distance, depuis la ville de départ, augmentait par rapport à Paris.
Étant dans l'obligation, en tant que bureau d'échange, d'apposer, sur le courrier, une marque comptable à l'attention des bureaux suisses, le bureau de Paris adopta celles utilisées par les bureaux d'échanges frontaliers.


Marques CD et CF de la Convention Fischer


Cette Convention, signée avec les fermiers Fischer, en charge des intérêts postaux du Canton de Berne, resta valide entre octobre 1828 et décembre 1832. Les marques utilisées correspondaient alors aux bureaux de Delle (CD) et de Ferney (CF).

Utilisation à Paris pour les échanges avec Bâle

Lettre de Paris à Bâle, janvier 1830.
Marque CD7D de Delle, frappée à Paris (port français 7 décimes).
La lettre n'a pas transité par Delle, mais par Belfort et Huningue.

Alors que les marques CD originaires de Delle sont, normalement, toujours frappées en noir, ces mêmes marques, frappées à Paris, sont, en principe, toujours en rouge.

Utilisation à Paris pour les échanges avec Argovie, via Bâle

Lettre de Paris à Wohlen, juillet 1834.
Marque CF7D de Ferney, frappée à Paris (port français 7 décimes).
La lettre n'a pas transité par Ferney, mais par Huningue et Bâle.

Utilisation à Paris pour les échanges avec Vaud

Lettre de Paris à Lausanne (Vaud), avril 1835.
Marque CF7D de Ferney, frappée à Paris (port français 7 décimes).
La lettre n'a pas transité par Ferney, mais par Pontarlier et Orbe.

Utilisation à Paris pour les échanges avec Genève

Lettre de Paris à Genève, septembre 1843.
Marque CF8D de Ferney, frappée à Paris (port français 8 décimes).
Cette marque n'était plus utilisée par le bureau de Ferney depuis 1831.


Marques LF de Ferney ou Pontarlier


Les marques LF étaient, à l'origine, utilisées indifféremment par les bureaux de Ferney ou Pontarlier, dans les Conventions signées avec les Cantons de Vaud et Neuchâtel en 1828, puis avec ceux de Genève en 1831 et Berne en 1832.

Utilisation à Paris pour les échanges avec Argovie, via Bâle

Lettre de Paris à Wohlen (Argovie), mai 1845.
Marque LF7D de Ferney ou Pontarlier, frappée à Paris (port français 7 décimes).
La lettre n'a pas transité par Ferney ou Pontarlier, mais par Huningue et Bâle.


Marques FR de Delle


Les marques FR étaient normalement utilisées par le bureau de Delle, dans la Convention signée avec le Canton de Berne en 1832.

Utilisation à Paris pour les échanges avec les cantons desservis par Bâle

Lettre de Paris à Schaffouse, mai 1836.
Marque FR7D de Delle, frappée à Paris (port français 7 décimes).
La lettre n'a pas transité par Delle, le routage est demandé par Belfort et Bâle.

Lettre de Paris à Wohlen, novembre 1843.
Marque FR7D de Delle, frappée à Paris (port français 7 décimes).
La lettre n'a pas transité par Delle, mais par Huningue et Bâle.

Utilisation à Paris pour les échanges avec les cantons desservis par Zurich

Lettre du Havre à Rapperswill (Saint-Gall), août 1843.
Marque FR9D de Delle, frappée en passe à Paris (port français 9 décimes).
La lettre n'a pas transité par Delle, mais par Huningue, Lörrach et Zurich.
Cette marque paraît avoir été frappée en noir, l'encre rouge ayant viré au brun foncé avec le temps.



Documents Philatéliques - Revue de l'Académie de Philatélie
n°214 - 4ème trimestre 2012


Retour au sommaire